Actualités - Dans le diocèse

Rentrée pastorale des T.K.L, DOYENNE GRANDE TERRE SUD

Rentrée pastorale des T.K.L, DOYENNE GRANDE TERRE SUD
Thème : « JÉNES, T.K.L. … DÈMEN »

 

Ce dimanche 24 septembre 2017 à Bien Désiré (Saint François – Local des CV – AV) : journée de rentrée pastorale des T.K.L du doyenné Grande terre sud (Le Moule, Saint François, La Désirade, Sainte Anne, Grands Fonds, Le Gosier).

« Ti Kominité Légliz », qu’est-ce que c’est ? Quelle est sa mission ?
La petite communauté ou la T.K.L. (Ti Kominoté Légliz, selon l’expression de l’île)  est l’ensemble des groupes de réflexion de quartier au service de l’Eglise.  Les membres des petites communautés apprennent à regarder ceux qui vivent dans leur quartier pour que la vie change, pour que chacun se sente aimé. Elle est présence d’accueil et de savoir-faire.
« En effet, les Guadeloupéens ont besoin de refaire le tissu humain de leur quartier, de s’intéresser aux personnes et à leurs besoins pour remédier aux difficultés de la vie quotidienne.
C’est, bien sûr une mentalité à modifier, une action à mener pour que les chrétiens comprennent qu’ils sont « sel et lumière de la terre ». Ils sont en contact permanent dans la société  pour assurer une présence de Dieu et sont souvent amenés à agir à l’encontre de ce qui se voit et se fait dans leurs quartiers. » (Propos du Père Albert CHALDER, précédent le rassemblement pour fêter les 150 ans de vie diocésaine, qui a eu lieu le 19 novembre 2000). 

« Avec Jésus Christ, bâtissons une communauté responsable et fraternelle  » !, tel était le projet pastoral du diocèse depuis la nomination de Monseigneur Ernest CABO. Projet pastoral qui aujourd’hui encore prend toute une dimension  puisque le Pape François nous demande d’aller « jusqu’ aux  périphéries existentielles… ».


L’année pastorale débute, c’est alors le moment de prendre un certain « balan ».


Chacun a contribué, à la réussite de cette journée : accueil, invitation de K.B.M. (Ka nou ka Bwè é manjé).
Ce dimanche a été un vrai tremplin qui a servi à faire revivre toutes les communautés des T.K.L mais également les participants.
 
Le thème de la journée fut «  Jeune… Tu es l’avenir… disciple missionnaire…Avec Jésus Christ cherchons à grandir ensemble ».
 
« N’ayez pas peur d’aller, et de porter le Christ en tout milieu, jusqu’aux périphéries existentielles, également à celui qui semble plus loin, plus indifférent ». Par cette interpellation adressée aux catholiques du monde entier, le pape François pointe le cœur même de notre foi, une foi au Christ vivant qui doit être en mesure de transformer la société.
Nous devons aller vers ces jeunes marginalisés, déroutés par le manque de travail, qui sont des orphelins d’amour dans nos quartiers. Il  ne faut pas avoir peur de « marcher dans leur quartier ».
Cette jeunesse qui est l’avenir de demain se doit d’avoir des repères.
Aussi, l’autre préoccupation  de la journée fut celle qui nous renvoyait à nos racines, en se  référant à l’expérience des intervenants de K.B.M. (Ka nou ka Bwè é manjé).
Des intervenants sur la consommation d’aliments nutritifs du pays ont alors animé une grande partie de la matinée après le rassemblement et la présentation des T.K..L. par paroisse. De 09h30 à 12h30, que de connaissances sur la culture, la tradition, les plantes médicinales  ont été partagées par nos amis de KBM!


En voici quelques-uns :


Mme Maryse JEAN LOUIS présente quelques plantes en évoquant leurs vertus médicinales et nutritionnelles pour la santé de l’Homme: le Morenga, « Liann sèpan », « Curcuma », « Atoumo », « Mancelinier béni », « brizé ou dégonflé », « raquette ».




« Le Moringa est une plante très nutritive utilisée comme médicament pour traiter l'hypertension, les troubles de la peau, maladies etc. La poudre de graines de Moringa peut être utilisée comme une  méthode simple et rapide pour purifier de l'eau sale. Presque tout l’arbre de Moringa peut être consommé. On peut manger les feuilles, fleurs, gousses.»


Man tonin’n est intervenue sur les vertus du « zépiante » et de l’aloès.
« Le «  zépiante »(en créole)  ou l’herbe puante est une plante médicinale utilisée pour soigner de nombreuses maladies cutanées telles que l’eczéma, la gale et l’urticaire. Le café nègre autre appellation de cette plante pour son usage similaire au café traditionnel permet de traiter les dartres et les panaris ainsi que les abcès et résorber les inflammations. »







Mr Bernard PECEMAIL, artiste peintre et à sa droite Mme Marie Christine BRANCOUR, couturière qui réalise des robes traditionnelles.


 

Mr Paul ROUSSEAU appelé « Polo », boulanger à Marie galante.
« Aujourd’hui, en recette, il y a pain complet à la banane, au giraumon, au fruit à pain, à l’avocat. Tout ce que nous avons comme produit chez nous, nous pouvons le transformer en pain avec un complément, qui est la farine complète. En effet, nous n’avons pas suffisamment de farine pour produire du pain 100% banane, fruit à pain, etc. Mais nous avons réussi à franchir un palier, avec ce type de pain tant en qualité, en valeur nutritive, en consistance. C’est une création purement guadeloupéenne, combinaison entre une idée (celle de K.B.M. qui voulait produire du pain à la banane) et un professionnel … nous étions vraiment dans le thème de cette rencontre… manger autrement, manger bien pour notre santé et pour que nous soyons moins malades, …   »

 




 

Mme Corine FELSINA, nous a parlé des paniers de légumes, de fruits et de douceurs que propose KBM, constitués de chips au fruit à pain ou à la banane, de l’eau de coco, des fruits à pain, des patates douces, … etc. Les paniers proposés varient en fonction de la saison des fruits et des légumes.

Que veut véhiculer KBM ?

K.B. M., « Ka nou ka bwè et manjé », est une association qui se bat pour 2 valeurs, d’une part pour la souveraineté alimentaire « prodwi ca nou ka mangé é manjé ca nou ka prodwi » et d’autre part faire prendre conscience à l’Homme de ces valeurs afin qu’il soit responsable. On a besoin chez l’Homme d’un autre modèle de société c’est-à-dire qu’il revienne aux valeurs traditionnelles que nos parents nous ont légué : « faitou » «  kout men » solidarité, partage… »

La matinée se termina, d’ailleurs avec un grand partage de repas avec les participants ainsi que les groupes de T.K.L. 

En début d’après midi, KBM proposa une animation avec des scénettes notamment avec  man tonin’n. L’animation se termina par 2 danses traditionnelles dont le quadrille pour le bonheur de tous. 

Un présent de la part des T.K.L. fut remis à l’association K.B.M. moments très émouvants …..

 


 

Le sommet de la journée fut la célébration eucharistique à 15h30, célébré par le Père CHALDER et son confrère. La messe a été rythmée par les chants de Lina RACON.
*La Parole proclamée, a donné de la vigueur, un nouveau souffle à notre foi : tous, nous sommes appelés à travailler pour le Seigneur. Notre récompense sera Jésus lui-même. Chacun recevra la même chose et personne ne peut recevoir davantage. 

 



« Isaïe le souligne, «  ses pensées ne sont pas nos pensées et ses chemins ne correspondent pas très souvent à ceux que nous voudrions prendre ». Pour chercher Dieu il faut d’abord accepter qu’Il nous cherche. En nous cherchant, Dieu va mettre en nous Ses pensées qui sont les Vraies. Il nous permettra aussi par ailleurs, de reconnaître que ce que nous disons, ce que nous faisons n’est pas dans la même ligne que ce que ce qu’Il veut pour nous. (…) Il y a une gratuité de Dieu qui est affirmé aujourd’hui dans ce texte. Tout ce que nous avons-nous le recevons d’abord du Seigneur.
(…) Hildegarde de Bengen, au 13ième siècle disait « Dieu a mis tout dans la nature pour notre plus grand bien. Nous avons tout à notre service dans la nature mais nous l’avons « abîmé ». IL y a un travail à faire pour remettre les choses à leur place comme ses ouvriers qui n’ont pas compris  au départ ce que Dieu leur a dit « Allez dans ma vigne, je vous donnerais un denier ».
(…) il nous faudrait relire et évaluer ce que veut dire Irma et Maria, il y a un message !
Et si nous voulons que les T.K.L. soient de petites communautés d’Eglise, il nous faut prendre le temps de s’asseoir et de réfléchir sur ce qui se passe. Il est temps de chercher le Seigneur ; de chercher sa pensée ; de nous mettre  à son école, à l’école des frères et sœurs qui ont déjà fait un certain cheminement pour que nous mêmes aussi nous rentrions dans ce cheminement  et que nous soyons dignes de l’appel que le Seigneur nous a lancé « Allez travailler à ma vigne ».(Extrait de l’homélie du Père Chalder)


La journée de la rentrée  pastorale des T.K.L  en doyenné grande terre a pris fin avec un dernier partage. Tandis que s’effectuait le nettoyage des lieux, les messages suivants donnés par la Parole résonnaient encore dans le cœur de chacun :

 



« Allez à ma vigne »
Pour que l’appel de Jésus soit entendu et accueillit par les hommes, les femmes, les jeunes de toutes races, de tous milieux et de toutes conditions pour une Église  plus dynamique comprenant des ouvriers plus assidus à la vigne.
 
« Mes pensées ne sont pas vos pensées »
Pour que la réponse à ton appel nous conduise sur un chemin de dépouillement, de don de soi et de fraternité débouchant sur une renaissance.
« Pour moi, vivre c’est le Christ »
Pour que nos efforts, malgré notre fragilité et notre travail à l’Evangélisation dans tous les lieux de vie soient reconnus et portent des fruits.
« Je veux donner au dernier venu autant qu’à toi »
Donne de l’audace et de l’ardeur à tous ceux qui n’ont pas entendu ou ne veulent pas entendre l’appel de Jésus à travailler à sa vigne .Pour qu’un jour, ils puissent témoigner de ton amour et de ta miséricorde.

 

Prions


Seigneur que notre jeunesse, nos T.K.L. ainsi que tous les autres groupes des paroisses continuent de faire vivre ton Église, en tant que Communauté stable, fondée sur chacune des personnes, quels que soient son âge, son milieu, prenant le temps de se préparer et de vivre la mission de disciples à la suite du Christ. AMEN !
 
Sophia Gouala

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...