Actualités - Dans le diocèse

Messe annuelle de l'Enseignement Catholique

Le dimanche 8 octobre l’enseignement catholique de Guadeloupe s’est retrouvé autour de notre évêque Mgr Riocreux et du directeur Diocésain Père Thierry Saint clair, pour une messe à la cathédrale de Basse-terre. 

  Apres l’annulation de la journée annuelle de la communauté éducative du 6 octobre, cette  messe fut le moyen de réunir des représentants de chaque établissement (chefs d’établissement, adjoint en Pastoral, personnels, élèves, parents, enseignants..). Ils sont au nombre de 19 sur le territoire dont 2 écoles à St Barthélémy (St Joseph et Ste Marie) qui ont beaucoup souffert d’Irma. Le lycée de Blanchet de Gourbeyre fut bien représenté, lui qui souffre toujours du manque de salles endommagées par Maria. 


La chorale de Baillif, formidable comme chaque fois!



Pour le  Directeur Diocésain, le père Thierry St Clair, cette messe est l’occasion de confier cette année scolaire et tous les intéressés au Seigneur. « Qu’il nous fasse porter des fruits d’Amour, de confiance et d’excellence, pour faire de nos établissements des lieux d’apprentissage de la vie et du ré-enchantement de la société ». Il évoque aussi les soucis liés aux ouragans. Et à l’accueil de St Martinois dans nos établissements ouverts à tous.
Le père transmet aussi la proximité du secrétaire général de l’enseignement catholique français, Pascal Balmand qui a impulsé un mouvement solidaire auprès des diocèses de métropole pour l’enseignent catholique en Guadeloupe (et St barth) 

Dans son homélie, l’évêque a repris les textes bibliques sur la Vigne. « La vigne du Seigneur, c’est l’Eglise des baptisés. C’est aussi l’humanité toute entière invitée à la paix. Et Jésus s’est présenté comme la Vigne  et la Vie » a dit l’évêque.  Il a aussi souligné que « nous sommes appelés à porter du fruit, et le fruit de l’Esprit est : amour, joie,  paix, bonté… ».

Mgr Riocreux a aussi parlé des trois sanctuaires où la paix doit régner : la famille, l’école et l’Eglise. Et il a conclu en citant Saint François d’Assise  par une de ses prières : « Où règnent charité et sagesse, il n’y a ni crainte, ni ignorance. Où règnent pauvreté et joie, il n’y a ni cupidité, ni avarice. »


le père Foucan, curé de la cathédrale est aussi présent


Le père Régis Kple (dire "plé"), administrateur de la paroisse de Baillif, en mission aussi auprès de l'école de Bouillon

Le père Thierry, au terme de cette célébration présente les 4 diacres présents, investis dans des postes importants de l’enseignement catholique


Mr Ramassamy : APS (responsable pastoral) depuis 10ans à Blanchet
Mr Lapoussin : Président de l'OGEC de Versailles
Mr Dessout : attaché à la direction diocésaine
Mr Bertaud : Président de l'OGEC de la Jaille et de Ste Marie La croix

 

La présence de plusieurs religieuses  de différentes communautés  nous rappellent que nos établissements sont sous tutelle de congrégation : par exemple : St Joseph de Cluny pour « Versailles » et « La Jaille » ; Dominicaines pour « Notre Dame de Grâce » ou « St Dominique » du Moule ; St Paul de Chartres pour l’école de Bouillon… et d’autres sous tutelle diocésaine (maitrise de Massabielle par exemple). 


Soeurs St Joseph de cluny


Sr Elise, dominicaine, lors de la 2de lecture


Soeurs St Paul de Chartres

Au terme de la célébration, un apéritif fut partagé à l’évêché, et une visite pour les enfants de la salle du Synode, avec notre évêque comme guide.
L.P


Jean-Marie Gauthier, le rédacteur en chef, du journal diocésain "Eglise en Guadeloupe" est aussi CPE du LP de blanchet

 


A la sortie de la célébration


Les prêtres et diacres..et servants d'autel : heureux!


Des représentantes de St Joseph de Cluny : Sr Bernadette-Marie; Mme Joliviere-Banaïas (CE La Jaille); Mme Toumson (CE Versailles); Mme Noirtin (APS la Jaille)


 


visite de la salle du Synode

 

La vigne de l’enseignement catholique !
A partir de l’Evangile de ce 8 octobre, voilà une métaphore qui nous a plu. Venir à la vigne, c’est venir à la joie, car « le vin réjouit le cœur de l’homme » ; c’est venir aux échanges, à l’amitié, au partage car il est rare qu’on vendange seul ; c’est travailler car il y a un labeur dans la vigne, elle pousse toute seule mais il faut l’entretenir sinon elle poussera en free-style et ne donnera pas ; c’est apprendre à obéir à des règles de vie en groupe car on n’évolue pas n’importe comment dans une vigne ; c’est la nature qui porte du fruit et qu’il faut respecter…

Il y aurait tant à dire encore, on en a discuté en aumônerie l’après-midi de ce dimanche en aidant à nettoyer notre lycée et un coin de St Jean Bosco… Jésus est le chef de la vigne et il fait route avec nous, nous aidant à y voir clair, à bâtir notre vie comme on avance sur la route, à trouver du sens aux choses plutôt que d’imaginer une facilité ou une addiction qui nous ferait illusion…
Dans l’enseignement catholique on essaie de résoudre la quadrature du cercle à savoir : travailler et étudier pour faire un projet de vie et trouver sa voie ; apprendre à vivre ensemble et à se donner des règles : idéal difficile sans doute mais il faut y arriver ; prendre soin de soi, repousser l’oisiveté par le sport, la culture, l’art ; donner toute sa place à Dieu dans nos vies et nos actions pour ne pas nous perdre ; demeurer toujours fair-play et jouer collectif à coup de respect et de tolérance… l’enseignement catholique doit nous apprendre tout ça en même temps, et en même temps on doit y apporter quelque chose de nous, comme dans une auberge espagnole, on y trouve aussi ce qu’on y apporte.

En tout cas la messe nous a réconforté et on a été heureux d’y représenter notre lycée professionnel Blanchet et notre cfa Jean Belloc St Jean Bosco. On a particulièrement aimé les chants, ces voix d’hommes méritent des arrêts sur image tant c’était beau. Et puis toute la palette des diacres était là, notre diacre Jacky qu’on a l’habitude de croiser dans la cour et les ateliers, on l’a vu là autour de l’autel ! et nous donnant la communion ! voilà une vocation dont on a moins l’occasion d’entendre parler.  
Que nous apprenions à construire ce monde plus organisé et moins violent qu’on semble nous le laisser ! Que nous nous aimions dans nos familles, pour être surs de mieux nous tolérer et nous respecter à l’école afin de « rendre le climat social plus vivable et moins raciste partout après ! c’est ce que dans notre aumônerie Dom Helder Camara (commune à nos deux établissements Blanchet et St Jean Bosco) nous essayons de mettre en pratique ! Un clin d’œil aux Petits Frères de l’Incarnation qui nous aident à avancer et qui pour nous sont des repères, car ils sont dans le concret et leur sens des autres nous touche !

Blaise JOHN, Term Bac Pro Aéronautique
(ma famille est de la Dominique, on en a peu de nouvelles, ils ont perdu beaucoup avec Maria)
Isnel GABRIEL, CAP Composites
(originaire d’Haïti je rêve de me former bien ici pour retourner relever mon pays après)

  

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...