PAROISSES

Les jeunes de St François fêtent l'épiphanie


La chorale Stella Maris
 

Dimanche 7 janvier 2018 :tous les groupes de jeunes de la paroisse de Saint François se réunissent à la messe de 9h pour célébrer l’Epiphanie de notre Seigneur.


En ce jour, à la demande du Père Cyrille, les différents groupes de jeunes de la paroisse autrement dit, la pastorale des jeunes se sont réunis avec joie pour célébrer l’Epiphanie de notre Seigneur.

Pour rappel, l’Epiphanie, c’est la manifestation de Jésus aux mages venus d’Orient ; elle annonce que tous les hommes de toutes races, langues et nations sont appelés à reconnaitre Jésus comme le Sauveur, à le rencontrer, à l’aimer.
Les servants d’autel, la chorale Stella maris, les  jeunes qui ont animés la veillée de noël, le groupe de jeunes lecteurs, l’équipe jeunes du Rosaire, l’équipe Young Caritas (branche jeunes du Secours Catholique), le groupe des jeunes de Saint François,  enfants et jeunes de la catéchèse, particulièrement les enfants du CE2 et les ados de 4ième  , ont été les acteurs dans l’animation de cette célébration eucharistique.

Chacun de ces jeunes sont ces étoiles d’amour qui brillent de mille éclats dans le ciel qu’est l’Eglise famille de Dieu et qui ont besoin qu’on partage avec eux les richesses les plus précieuses encore dans ce monde que sont l’amour, la foi, la joie, l’attention, l’écoute, le pardon.
 
Que retenir de cette célébration ?
« Dieu se révèle aux pauvres, aux petits, à des bergers, à des païens. »
Aujourd’hui, qui sont-ils ? Ce sont des personnes situées à la « périphérie » de la société et de l’Eglise. Celles qui sont fragilisées par la solitude, l’injustice, la maladie, le regard méprisant des autres, ou encore écrasées par les inégalités économiques et sociales.

«  Ils ont fait confiance à l’étoile qu’ils ont vu et se sont laissé guider par elle »
Parce que les mages ont levé la tête, ils ont pu avancer avec foi vers le lieu où se trouvait l’enfant pour l’adorer.
Levons les yeux vers le Seigneur quand nous ployons sous nos fardeaux et que nous cherchons le vrai repos c’est la nôtre force et notre courage !

« Venus des extrémités de la terre, les mages ont marché, des jours et des nuits »
N’ayons pas peur de vivre notre foi, d’évangéliser où que nous soyons dans notre vie quotidienne : en famille, dans le quartier, au travail, dans nos activités artistiques ou culturelles….
N’ayons pas peur d’aller vers les autres, d’être au service de notre frère au nom des valeurs de l’Evangile, de lui apporter un message d’espérance et de joie.

« A l’enfant-Dieu, à l’enfant-Roi, les mages apportent des présents »
Dieu nous appelle à partager les richesses du monde.
Oh combien gagnerait-on à réduire des inégalités entre les peuples dans ce monde, si seulement l’égoïsme n’encombrait pas nos chemins !
Les trésors de ce monde sont ceux qui sont les plus cachés au fond de notre cœur : l’accueil de mon frère, aveugle de sa différence, sourd à des préjugés et des mépris à son égard, muet de toute souffrance verbale qui peut sortir de ma bouche et le blesser.
Notre amour doit être comme celui de Dieu le Père, un amour vrai, beau, grand, Miséricordieux.

«  Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin »
Notre rencontre avec le Christ à travers l’écoute de la Parole, de l’Eucharistie chaque dimanche ne doit pas nous laisser indifférents, nous ne pouvons plus rester les mêmes !
Comme le Pape François le préconise, « il faut se lancer dans l’aventure de la miséricorde  qui consiste à construire des ponts et à abattre des murs de séparation pour secourir le pauvre et écouter ceux que nous ne comprenons pas, qui viennent d’autres cultures, d’autres peuples , ceux que nous craignons parce que nous croyons qu’ils peuvent nous faire du mal. Un cœur miséricordieux s’ouvre pour recevoir le réfugié et le migrant. »

3 jeunes, symbolisant les 3 mages, venant de divers horizon, portant des bougies qui représentent l’amour, l’espoir, la paix de Dieu pour toutes les nations.

Les enfants du CE2 et les jeunes de 4ième ont été les animateurs de la messe de l’Epiphanie.


Recueillement des jeunes. Père Cyrille invite les jeunes à prendre part à la mission de l’Eglise  à travers les différents groupes qui existent au sein de la paroisse afin de les aider à mieux grandir dans la foi.

 
Après la messe, Père Cyrille convia tous les jeunes à un partage fraternel à la salle paroissiale.
Il profita pour remercier chaque jeune pour leur implication dans les diverses activités au sein de la paroisse ou lors des animations de messes.
Et, à ceux qui n’ont pas encore intégré un groupe de la paroisse, Père Cyrille les a invités à ne pas avoir peur et de venir prendre part,  à apprendre à être au service des autres. L’Eglise a besoin des jeunes, de leurs talents pour avancer. Les adultes sont prêts à les accueillir, ils n’attendent  qu’eux.
Un rendez-vous est d’ores et déjà pris pour les prochaines JDJ (Journées Diocésaines des Jeunes) « RAMEAUX 2018 ».
 

Partage assuré par les animateurs des différents groupes


Des jeunes attentifs aux propos de Père Cyrille…
 

Un grand merci à Père Cyrille et aux animateurs qui ont permis aux jeunes de se retrouver et de comprendre que les bras du Christ les attendent et qu’il faut avec confiance se confier et s’abandonner à Lui. La foi sans œuvre est morte.
Sophia GOUALA


 
 
 


Questions liturgiques

Epiphanie : prière d'un jeune


Jésus, devant la crèche,
Je regarde Marie qui te berce dans ses bras
Et Joseph qui veille sur vous deux.
J'aurais beaucoup aiméêtre là, àBethléem,
Il y a plus de deux mille ans
Pour vous contempler en vrai,

Lire la suite...