PAROISSES

St François fête la Présentation de Jésus au temple et Confirmation

Vendredi 2 février, 1er vendredi du mois, la communauté de St François comme chaque mois a pris un temps d’adoration au St Sacrement dès 16h30 puis vécue la messe. Mais cette fois-ci, l’assemblée encore plus nombreuse qu’à l’habitude, cierge à la main, venait célébrer la fête de la Présentation du Seigneur au Temple par Marie et Joseph, 40 jours après la Nativité. Cette fête est aussi appelée « Chandeleur », fête de la Lumière.


L'aspertion et la bénédiction des cierges par les prêtres

Ce jour est aussi la Journée Mondiale de la Vie consacrée car des hommes et des femmes ont donné leur vie pour suivre le Christ et être Lumière du monde. Au début de la célébration les cierges et nous-mêmes sommes bénis et aspergés par les 2 prêtres présents. Rappelant ainsi que par notre baptême nous recevons la lumière du Christ, « Lumière des nations ». Nous chantons alors « joyeuse lumière, splendeur éternelle du Père, Saint et bienheureux Jésus-Christ ».

Le curé Serge Cyrille dans son homélie nous explique combien cette « Lumière » illumine notre monde, malgré ses noirceurs.  Nous chrétiens, désireux de suivre le Christ, nous nous devons de faire resplendir cette Lumière en témoignant notre amour et notre confiance pour lui. Le père nous dit que « tenir un cierge allumé, comme en début de célébration, c’est se plonger dans la Lumière du Christ pour devenir nous-mêmes Lumière au cœur du monde ».




Le père Rulx-André et le Père Serge Cyrille

Lors de cette célébration nous avons eu la surprise de faire la connaissance d’un nouveau prêtre. Le père Cyrille devant se faire opérer du genou sous peu, un prêtre spiritain de 42 ans, Père Rulx-André Alcinéus le remplacera le temps de sa convalescence. Ce prêtre (Haïtien) sera ensuite pour le diocèse de Guadeloupe auprès de sa communauté des spiritains. Il a été par le passé dans la formation pour la pastorale vocationnelle et universitaire et durant 7 ans, missionnaire au Brésil, puis provincial des spiritains en Haïti durant 3 ans. Fort sympathique, la communauté chaleureuse de St Francois lui a naturellement fait un bon accueil.

Dimanche 4 février : la Confirmation de 70 jeunes de la seconde

Deux jours après, la fête se poursuit ce dimanche 4 février avec la confirmation de 70 jeunes de la paroisse. Monseigneur Jean-Yves Riocreux, après avoir confirmé les jeunes du Raizet la veille, a fait le déplacement à St Francois pour donner le dernier sacrement d’initiation chrétienne.
Les paroissiens et les « vacanciers » très nombreux ces temps-ci et appréciant beaucoup les messes chaleureuses, joyeuses et priantes, ont tenu à vivre ce moment autour des jeunes confirmands. De plus, plusieurs sachant que le père Cyrille quitte un moment la paroisse pour raison de santé, ont souhaité le saluer une dernière fois.
La vitalité et la candeur de la chorale des jeunes ont donné une note aussi de fraicheur évangélique et de grande joie.  Des membres de la Chorale et des servants d’autel figuraient parmi les confirmands, c’est dire la vitalité et l’implication de la jeunesse  dans l’église St Franciscaine.
Durant la célébration, le sacrement de la Confirmation se vit en plusieurs étapes : « L’appel » et la réponse des jeunes : « me voici » ; l’imposition des mains par l’évêque et les célébrants. L’onction ou la « chrismation » avec l’huile Sainte (Saint Chrême) sur le front puis l’envoi en mission avec la main sur la joue.
Laetitia P




La foule des grands jours!


Mgr Riocreux lors de la proclamation de la Parole (Mc 1, 29-39)



Le curé présente à l'évêque les confirmands. Certifiant qu'ils sont prêts à recevoir ce sacrement


"Me voici" après l'appel, suivi de la profession de foi


"L'Imposition des mains". L'Esprit Saint descend sur les confirmands


L'onction avec le "St Chrême" puis l'envoi en mission par l'évêque


A noter : la main des parrains sur l'épaule du confirmé


Un par un, les jeunes suivis de leurs parrains-marraines sont confirmés 




Le père Cyrille, durant ce temps de "Chrismation", entraine l'assemblée dans le chant "Je veux chanter pour toi, Esprit de feu Seigneur!"



La chorale Stella Maris dirigée par Yolande





Les servant d'autel au moment de la prière Eucharistie




La consécration 


La communion


Les servants d'autel apprécient les chants entrainants de la jeune chorale



Un bain de foule à la sortie de la messe 



Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...