Actualités - A la Une

Visite à Haiti

La proximité de nos îles voisines (1 h 45 de vol!) m'a permis une fois de plus de vivre un bref mais intense sejour dans ce pays attachant.

 
Mgr Nugent nonce apostolique et Frère Francklin

En effet,  l'arrivée d'un nouvel archevêque de Port-au-Prince, la capitale était un moment opportun. Mgr Max-Leroy  évêque successivement à Fort Liberté et Cap Haïtien m'avait invité pour son installation le 6 janvier. N'ayant pu honorer cette invitation, j'ai pu rencontrer ce frère dans l'épiscopat ainsi que d'autres évêques : Mgr Launay président de la conférence épiscopale, Péan et surtout le nonce apostolique Mgr Nugent qui m'a accueilli fraternellement. Ces contacts ont été l'occasion d'échanges riches sur nos Eglises- soeurs avec tous les liens tissés au fil des années.

 
Les nombreux prêtres originaires d'Haiti sont aussi les signes vivants de ce précieux jumelage. Pour toutes ces raisons, j'ai pu avoir aussi des rencontres avec les supérieurs de congrégations ou instituts présents en Guadeloupe, Montfortains et Voluntas Dei.

 
Visite d'une école catholique,Fondée par frère Francklin

De meme, les contacts avec les religieux, tels les frères de l'incarnation où les soeurs salésiennes sont importants pour le présent et pour l'avenir.

 
Dans cet avenir proche, un beau pèlerinage avec 30 guadeloupéens début juillet permettra une fois de plus d'affermir nos liens ecclésiaux.

 

Cette visite m'a permis enfin de recueillir de nombreuses informations sur le pays, l'Eglise et les diocèses en apportant les salutations de la Guadeloupe et en transmettant à tous les lecteurs les amitiés des évêques, pretres et laïcs rencontrés durant ces trois jours.
 
+ Jean-Yves RIOCREUX
   Evêque de Guadeloupe

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...