Actualités - A la Une

31 mai : Visitation à Paris

 

 
En ce jour de la fête de la Visitation de la Vierge Marie, frère Francklin Armand d'Haiti et Mgr Riocreux, évêque de Guadeloupe, accomplissent une Visitation à Paris!
 
En effet, depuis mardi, c'est un enchaînement de rencontres et de visites. D'abord dans le lieu où ils sont accueillis, la maison des Missions Etrangères de Paris et par les multiples rencontres, dont celle de Mercredi à st Ferdinand des ternes pour la fête patronale.
C'est dans cette paroisse en 1998 que le Père Riocreux a fait connaissance du frère Francklin grâce à l'AFU,  association qui soutient le fondateur des petits frères de l'incarnation.
 
Depuis, cette famille spirituelle s'est implantée à st jean bosco à Gourbeyre, signe de présence spirituelle en ce lieu d'éducation.

 
avec Isabelle Barnier, présidente de l'AFU


Frère Francklin a pu témoigner de son action auprès des plus pauvres et des enfants puisque son œuvre s'occupe de développement et d'éducation au milieu des paysans.


 À l'occasion de ce séjour à Paris, frères Francklin et Telius ont visité la cathédrale Notre Dame de Paris où ils ont prié.
Puis, lors d'une soirée chez des paroissiens du 17ème arrondissement, présentation a été faite sur la vie à Haiti et l'œuvre des petits frères et des petites sœurs de l’incarnation. En ce jeudi, une émission à radio Notre Dame a permis à frère Francklin de témoigner tout en invitant à la soirée de ce jeudi avec la Messe et la soirée dans cette belle maison des MEP.
 

Frère Francklin poursuivra son périple en province notamment en Vendée pour rencontrer des chefs d'entreprise souhaitant aider les petits frères et soutenir le développement à Haiti.
 
31 mai 2018
 
Nicolas Albanel

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...