Billet du dimanche 3

Billet d’Evangile, 3ème Dimanche de Carême Année A

Jésus est la source d’eau vive.

Cette rencontre entre Jésus est la femme samaritaine est aujourd’hui pour chacun de nous une véritable source de conversion.

1° Remarquons tout d’abord l’étonnement de la samaritaine face à la demande de Jésus. A cette époque, une femme n’avait pas le droit de parler à un homme dans un lieu public. D’autant  plus que cette femme était originaire de la Samarie. Les habitants de cette zone étaient des ennemis jurés des juifs. Or Jésus, lui, a osé s’adresser à la femme. Comme le Seigneur a manifesté le désir de sauver cette femme, il a la même préoccupation aujourd’hui de vouloir sauver chacun de nous surtout si nous sommes aveuglés par le péché.

2° Dans la seconde étape de cette rencontre, Jésus a promis de donner l’eau vive à la samaritaine. Celle-ci est fascinée par la proposition de Jésus. Elle voulait avoir de cette eau pour ne jamais avoir soif et venir puiser de l’eau ici aux puits de Jacob. Le Seigneur comme un véritable pédagogue la pousse à la compréhension de l’eau de l’eau vive capable de combler toutes ses soifs. Elle finit par découvrir Jésus comme un prophète puis comme le Messie. Il  en est de même aujourd’hui :  le Seigneur Jésus a la vérité sur chacun de nous. Notre vie déréglée, il la connait. Notre soif, la plus profonde, il la connait. Nos désirs aussi, il les connait.

3°  Au final de compte, la Samaritaine est devenue missionnaire. C’est elle qui a permis aux gens de son village de connaitre qui est le Messie. Donc elle est la première évangélisatrice  de sa région. Pour nous qui avons déjà  la grâce de rencontrer Jésus comment nous entrainons d’autres à sa suite ?
En cette période du temps de Carême, chemin de conversion sur les pas du Christ, soyons vigilants et attentifs pour aider les autres à  combler leurs soifs : soif de vérité, soif d’amour, soif de justice, soif de réconciliation, soif de respect, soif de l’adoration de Dieu en esprit et en Vérité.

Père Antony ETIENNE


Questions liturgiques