PAROISSES

Grande Foule à Fatima du Moule

ARTICLE 1


Le samedi 13 Mai, centenaire des apparitions de la Vierge à Fatima au Portugal, il y avait de grandes foules autour du pape François dans le célèbre sanctuaire marial.








Avant la célébration, à 16h30, Mgr Riocreux à béni les nouvelles salles de catéchisme de la Chapelle


Ce même jour, à Fatima au Moule, plus de 1500 fidèles de la grande terre mais aussi de nombreuses paroisses de la basse terre se sont réunis pour deux grands moments : la bénédiction des nouvelles salles de catéchisme et surtout la messe solennelle de ND de Fatima. Mgr Riocreux, entouré de sept prêtres, a présidé cette Eucharistie au cours de laquelle il a évoqué les six apparitions de Marie aux trois enfants : Lucie, Francesco et Jacinta.


 


 



Auparavant, chants, chapelet et animation ont préparé les pèlerins à cette célébration. Reprenant le récit des apparitions et  l’homélie du pape Jean Paul II à Fatima lors de son premier voyage en 1982, l’évêque a médité sur la phrase de l’Evangile de Jean : « Dès cette heure-là,  le disciple accueillit Marie chez lui ».  Mgr Riocreux a rappelé l’importance de ce sanctuaire dans l’histoire du Portugal et de l’Europe, en rappelant aussi  que Paul VI, Jean-Paul II et Benoit XVI sont venus comme pèlerin à Fatima.



 

Notre sanctuaire de Guadeloupe est né en 1989, à l’initiative du curé du Moule à cette époque, le Père Edouard Silène. Celui-ci était présent ainsi que le Père Gillot et les deux prêtres spiritains du Moule.  Depuis un quart de siècle, les pèlerins viennent de plus en plus nombreux. Et le sanctuaire marial de Fatima au Portugal  accueille chaque année de nombreux antillais. En cette année du centenaire, 50 pèlerins guadeloupéens  partiront au Portugal et à Lourdes en juillet et 100 en août.

ARTICLE 2

Il a fait très beau en ce jour de fête, ce samedi 13 mai 2017. Son excellence Monseigneur RIOCREUX, et de nombreux prêtres étaient présents à la chapelle de notre Dame de Fatima aux Grands Fonds du Moule pour l’inauguration des trois salles de catéchisme flambant neuves et pour célébrée la fête des 100 ans de l’apparition de la vierge de Fatima au Portugal.
   
Un public nombreux (environ 1500 personnes) venu de toute la Guadeloupe, un site exceptionnel, joie et allégresse, le temps s’y prêtait aussi avec la grâce de Dieu pour accueillir notre Evêque Monseigneur Jean Yves RIOCREUX venu présider ces cérémonies.
 
Monseigneur RIOCREUX après la lecture de l’évangile de Saint Luc, nous a dressé le portrait de Marie depuis l’annonciation où elle a dit oui à l’Ange envoyé par Dieu, son entretien avec Elisabeth jusqu’à l’apparition à Fatima. L’enfant qu’Elisabeth portait en elle tressaillit quand elle entendit Marie, l’évangile de Saint Luc dit il est celui de la joie et de la miséricorde. Mère de Jésus, Marie est mère de la miséricorde.

 

L’Evêque a ensuite rappelé l’apparition de Notre Dame de Fatima au Portugal. La Vierge Marie apparut aux trois jeunes enfants bergers, Lucie dos Santos, Francisco et Jacinta Martos, du 13 mai au 13 octobre 1917. Elle leur demanda de prier, leur annonça la fin de la guerre et opéra des miracles. Le message de Notre Dame de Fatima était à la fois un message pour l’Eglise mais aussi pour prêcher la paix dans le monde entier.  Depuis, Fatima est devenu un lieu de pèlerinage universel. Cette année notre Saint-Père le Pape François qui s’est rendu spécialement au Portugal pour célébrer cette fête et aussi la canonisation de deux des enfants, et le troisième est en cours de béatification, résume sa demande à Notre Dame de la façon suivante :
-Une conversion sincère
- La Pénitence
- L'assiduité dans la prière
- La consécration à Son Cœur Immaculé
- La restauration de la paix
- Le sauvetage des pécheurs de la damnation éternelle
            Le Cœur du Message de Notre Dame au monde est contenu dans ce qui est appelé "Le Secret" qu'Elle confiait aux trois visionnaires d'enfant pendant le mois de juillet 1917. En fait, le secret consiste en trois parties, les deux premiers desquels ont été révélé publiquement. La première partie du Secret était une vision horrifiée d'enfer "où vont les âmes des pauvres pécheurs" et contient un plaidoyer urgent de Notre Dame pour des actes de prière et sacrifice afin de sauver des âmes. La deuxième partie du Secret prophétisait spécifiquement le commencement de la Deuxième Guerre Mondiale, et contient la requête solennelle de la Mère de Dieu pour la
Consécration de la Russie comme une condition de la paix mondiale. Il prédisait aussi le triomphe inévitable de Son Cœur Immaculé suivant la consécration de la Russie et la conversion "de cette nation-là pauvre" à la Foi catholique.
La dernière partie du Secret (appelée souvent le « 
Troisième Secret ») a été présenté au public en 2000, et il était écrit par Lucie Dos Santos, la dernière visionnaire vivante de Fatima en 1944, qui est morte en 2005. Les sources plus informées spéculaient que cette partie du secret concerne le chaos dans l'Église catholique, en prédisant de l'apostasie répandue et une perte de Foi commençant dans la sixième décennie du 20ème siècle, et en 1981, nous avons vu comment le Pape Jean-Paul II, suite à une agression est atteint par une balle. Grâce au Seigneur, il a été épargné. Monseigneur RIOCREUX nous demande de par le message que nous a adressé la Vierge Marie à Fatima, nous devons prier, car cette apparition a eu lieu au mois de mai qui est celui de Marie et se termine au mois d’octobre qui est celui du rosaire, donc frères et sœurs, faisons comme nous demande le Saint-Père le Pape François laissons-nous guider à la conversion sincère, à la prière et à la pénitence pour la joie de notre mère la Vierge Marie.
            Après les intentions de prière à la Vierge Marie, Monseigneur RIOCREUX termina par la prière suivante : « Seigneur, tu entends nos prières, en ce jour où  Marie notre Mère est présente pour tous les hommes, nous te rendons grâce et nous te prions. Fait qu’à l’exemple de Marie, nous annoncions, les merveilles de l’amour du Père  et de son Esprit… » Puis une servante d’église membre de l’organisation a remercié son Excellence Monseigneur RIOCREUX et tous les Prêtres concélébrants ainsi que tous les donateurs, la Municipalité, le conseil Départemental, et tous ceux de près ou de loin qui ont contribué à la réussite de cette belle fête.

 

            Monseigneur RIOCREUX, a également remercié tous les prêtres qui ont pris part à cette belle célébration, le Père Jean-Gary et le Père Isadan de la paroisse du Moule, le Père Gilot de la chapelle de Fatima, le Père CILENE de l’église saint-Michel du Raizet, le Père CAZE de la paroisse de Saint-Anne, le Père ROMULUS de la paroisse des Abymes, et le Père Rolland KINKOUNI de la Paroisse d’Anse-Bertrand, ainsi que tous les paroissiens et paroissiennes de toute la Guadeloupe venus par millier fêter le centenaire de l’apparition de la Vierge ici à Fatima du Moule, il précise que la Guadeloupe était représentée au Portugal par le Diacre Léandre CORTANA et son épouse Martine, qui sont du diocèse de Basse-Terre, mais aussi de Créteil. De nombreux antillais ont également fait le déplacement pour se rendre aux Portugal.


 



Véritable solennité, la procession tant attendue par les pèlerins munis de bougies qui la rendait encore plus spectaculaire, avec en tête la croix suivie de la statue de la Vierge Marie s’ébranle sur plusieurs centaines de mètres  pour louer et  réciter le chapelet dont le Pape Paul VI disait : « c’est une forme de prière très  adaptée au sentiment du peuple de Dieu, très agréable à la mère du Seigneur et très efficace pour obtenir le don de Dieu ». Nous étions comme dans une autre dimension, unis aux pèlerins du monde entier grâce à notre foi et nos prières plus près de notre Seigneur Jésus Christ par l’intercession de sa Bienheureuse Mère, la Vierge Marie. 
                                                                                                                      Cyrianne SURET

 


Questions liturgiques