Actualités - Dans le diocèse

Evènements en la paroisse de Cadet

Un dimanche riche en évènements à la paroisse de Cadet.
 
Les chrétiens de la paroisse Notre Dame du Rosaire, de Cadet ont vécu un merveilleux dimanche.
Le nouvel administrateur, le père Silvère NUMA fêtait ses 28 années de Sacerdoce. Déjà la veille était jour de son anniversaire. Voilà pourquoi il a gentiment dit : « hier, j’ai eu 59 ans et aujourd’hui j’en ai 28 ».
« Un dimanche riche en évènements !!! » et pour cause, il y avait dans nos murs, le Diacre CAMY Fréber de passage ici, originaire de Sainte-Rose en provenance de Guyane. Autres événements, deux jeunes faisaient leur première communion et à la fin de la messe des parents présentaient à la communauté leurs enfants,  qui vont dans quelques jours recevoir le baptême.

 


 

Le père NUMA a prié et remercié le Seigneur pour toutes ces années passées à le servir et à servir ses frères. Il n’a pas oublié ceux qui ont fait de lui ce qu’il est devenu et plus spécialement, sa mère, son père, sa tante religieuse, son oncle prêtre.
Il a réitéré son appel aux chrétiens de notre communauté, demandant que tous, nous nous mettions ensemble et travaillons pour faire avancer notre paroisse. 
Au cours de son homélie, le mot confiance est à plusieurs fois revenu : « Dieu qui nous fait confiance, avoir confiance dans le seigneur, avoir confiance en ses enfants, en ses parents, avoir confiance les uns envers les autres … Tout faire pour ne pas trahir la confiance…» La confiance est essentielle pour cheminer et réussir, pouvions nous comprendre à travers ses propos.

 


 

Les parents qui présentaient les futurs baptisés, ont eu quelques recommandations importantes de la part de notre prêtre. Oui, cette démarche, n’est que le début d’un long chemin.
 
A la fin de l’Eucharistie, des enfants ont chanté en son honneur, puis un cadeau lui a été offert, sans oublier les deux beaux gâteaux confectionnés pour l’occasion.

 

Missionnaire avant tout, il n’a pas pu rester pour partager avec nous le pot de l’amitié, car nos sœurs et frères de La Boucan l’attendaient pour célébrer dans leur chapelle l’Eucharistie.
Avec l’humour qu’on lui connait maintenant, il a quand même dit de lui laisser une petite part. 


 

Texte et photos : DM.

Questions liturgiques