Billet du dimanche 2

Je choisis la Vie

 
Dans l’évangile de l’évangile de saint Jean (Jn, 1027-30), Jésus nous dit qu’il connait ses brebis- ses brebis écoutent sa voix. Il les protège, il les instruit, puisqu’elles aussi sont dans la main de Dieu, son Père. Le Père et le fils ne font qu’un !

Pensez-vous que toutes les brebis sont dans la main du Père ? Question posée à des re commençants qui cheminent  à la rencontre de Jésus le Christ dans le but de recevoir le sacrement de Confirmation. Un seul n’a pas été d’accord. Pourquoi ?

« Mais monsieur, tout le monde ne suit pas Jésus selon son évangile. Ceux qui l’ont trahi et qui l’ont fait condamner à mort, ne peuvent pas être dans la main de Dieu qui est aussi celle de Jésus puisqu’il a dit « Le Père et moi nous sommes UN ». ? Ils ne peuvent pas être pardonnés. ». 
Nous avons eu un bon échange, nous ne savons pas si nous l’avons vraiment convaincu. Mais, nous l’avons aidé à s’apaiser.

Oui, toutes les brebis sont dans la main du Père, car quel que soit le comportement vécu, dès lors qu’elles se tournent vers Dieu, Celui, les accueille. (relisez Gn. 50, 16-21). Joseph a pleuré devant la détresse de ses frères qui pourtant l’avaient vendu comme esclave, par jalousie. Il a su leur faire vivre le pardon. Il ne s’est pas fait justice, il a pardon avec son humanisme.

Jésus nous apprend à pardonner à nos offenseurs, comme il l’a fait en expirant sur la croix, comme Etienne, qui malgré la souffrance et l’humiliation, a su demander à Dieu le pardon pour ses bourreaux qui le lapidaient. Que nous dit encore Jésus : « Si quelqu’un te gifle sur la joue droite tends-lui aussi l’autre ». (Mt. 5, 39).

Diacre Georges BERVIN



Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...