Actualités - Dans le diocèse

Fête des voisins à Moule : la messe s'invite au quartier du fort

 


Ce weekend, la municipalité du Moule en partenariat avec les bailleurs sociaux (SIG et  SEMSAMAR) et le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), ont organisé des manifestations dans le cadre de la fête des voisins pour « Soutenir la solidarité entre voisins et l’initiative citoyenne ».

 Les organisateurs ont souhaités débuter cette fête  par une messe dite devant la Chapelle de saint Antoine de Padoue située rue des Grands Fonds le samedi 11 mai. Pour cela, ils ont sollicité l’Association Communauté Saint Antoine de Padoue pour l’organisation, et le Père Rulx-André pour célébrer la messe à 9 heures. Mme ARMOUGON Betty représentante de la municipalité à commencer par un discourt de bienvenu et un remerciement à tous ceux qui ont répondu présent à cette belle initiative et en quelques mots à expliquer l’importance de cette fête, puis M. CHITTICK Christophe président de l’association a pris la parole pour  nous éclairer sur l’importance de cette fête au plan spirituel puisque Jésus nous enseigne la charité, la solidarité et l’unité dans les Saintes Écritures.

 


Le Père Rulx-André  a commencé l’office en précisant qu’il était très heureux de célébrer dans ce quartier qui a un passé très riche et qu’il pense que ce n’est qu’un début car il espère qu’il y en aura beaucoup d’autre. Les fidèles nombreux se sont déplacés pour  participer à cette Eucharistie, car nous ne devons pas  oublier que Saint Antoine est un Saint très populaire aux yeux des chrétiens car il a opéré de nombreux miracles et est connu aussi comme théologien et grand prédicateur.
 


Après la proclamation de l’évangile (Jean 6,60-69) le Père Rulx-André nous a invité à méditer sur ce texte qui dans le cadre de la fête des voisins convient totalement. L’évangile de ce jour doit nous interpeller sur notre façon de vivre en voisinage, est-ce que nous prenons le temps de prendre des nouvelles des uns et des autres ? N’attendons pas quand il y a la maladie  ou la mort pour nous rassembler, ne rentrons pas dans le système de l’individualité de ce monde nouveau. Les paroles de Jésus sont de celles qui ne cessent d’inviter chacun à renouer avec ce qui est au fond de l’ordre de la vie, à revenir à la force profonde qui le pousse à espérer, à faire confiance et à aimer. Nous devons être plus attentif aux cris de douleurs du prochain, nous devons partager, Nous ne devons pas médire et polémiquer sur les personnes, mais faire le bien autour de nous, dans notre quartier, vivre en harmonie entre voisin, comme au temps de son enfance ou tout le monde était autorisé à sermonner, moraliser un enfant, à le corriger quand il le fallait, c’est cette vie-là que le Christ nous demande de vivre, avec un cœur de chair et non un cœur de pierre.
 


En totale communion, l’assemblée, la chorale, le groupe d’homme de la paroisse ont chanté et loué le Seigneur. C’est avec une immense joie que les fidèles ont échangé la Paix du Christ puis terminer par un chant d’action de grâce (Regarde l’Etoile, Invoque Marie) suivie  du chant d’Envoi (Rendons gloire à Notre Dieu) et d’un partage fraternelle avant de se séparer.

 Les fidèles se sont réjouis de cette initiative et demande aux différentes personnalités présentes de reconduire cette manifestation l’année prochaine.
Merci à la municipalité du Moule et à tous ses partenaires pour cette belle initiative.
« Que nos vies soient unifiées par ce désir d’aimer, qui prend sa source dans l’amour du Christ »

 

 

                                                                                                          Cyrianne SURET

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...