Billet du dimanche 3

Sainte Trinité : Edito du dimanche 16 juin


Nous appelons Dieu « Père », parce qu’il se révèle en effet comme la source de toute vie et de tout amour. Quand nous parlons de « Dieu le Père », nous n’avons que des exemples de nos pères de la terre, parce que nous n’avons pas un autre mot pour dire la paternité de Dieu.

 Dieu s’est révélé aussi comme un  Dieu proche. Lui, le Dieu tout-puissant, que le ciel et la terre ne peuvent contenir, a voulu s’enfermer dans le sein d’une femme, la Vierge Marie, pour naître dans le monde. Il est venu comme un bébé dans les limites géographiques d’un peuple, petit et pauvre : le peuple juif. Ainsi il s’est manifesté comme un Dieu frère et il a pris un nom comme chacun de nous : nous l’appelons Jésus. Il s’est dit lui-même qu’il  est « Le Fils ». Mais nous savons bien que le Fils de Dieu n’est pas ce  que nous imaginons quand nous pensons à nos fils de la terre. Il est l’unique Dieu qui se donne, dit st. Jean,  il est le « Verbe, la Parole » qui prend consistance dans une personne humaine. « Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous. » C’est donc dans ce Fils, venu jusqu’à nous, que nous sont dévoilés les secrets de Dieu. Personne ne parle bien de Dieu que Dieu lui-même. C’est pourquoi nous écoutons Jésus, et sommes fidèles à ses enseignements.

 Dieu, le même s’est encore manifesté comme Esprit. En effet il s’est révélé à la Pentecôte, comme le vent, comme le feu, comme le souffle qui donne vie. Personne ne peut mettre la main sur lui, ni l’enfermer car il est souverainement libre, insaisissable, immatériel. Il est le Souffle et la Vie de tout ce qui existe. Il est l’amour donné, l’amour partagé. On a inventé le mot « TRINITE » pour nommer le Dieu de la Foi chrétienne : « Un seul Dieu en trois personnes distinctes et égales entre elles ». Nous l’avons appris au catéchisme,  et c’est la Foi commune à toutes les communautés chrétiennes. C’est le cœur même du credo chrétien, à tel enseigne que « le mouvement pour l’unité des chrétiens ne rassemblent que ceux qui professent la foi en un seul Dieu-Trinité, et en Jésus-Christ ressuscité des morts selon les Ecritures ».. Ainsi quand on parle de « Dieu-Trinité », le Père, le Fils, et le Saint Esprit, ils sont trois, mais ils ne forment qu’un seul Dieu.

 Baptisés au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, nous appartenons à la famille divine.« Si quelqu’un m’aime, dit Jésus, nous viendrons chez lui et nous établirons chez lui notre demeure »Jn 14 : 23. Cette parole de l’évangile a fait dire à une religieuse, Sœur Elisabeth de la Trinité, « je porte le ciel en moi ! » Puisse ce témoignage, comme celui des multitudes de chrétiens nous confirmer dans la joie et l’espérance de nous retrouver un jour auprès de Dieu,  Celui que nous appelons : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Père Yves GILLOT