Actualités - Dans le diocèse

La rencontre de la Pastorale de la Santé


La rencontre de la Pastorale de la Santé a réuni 94 personnes au CPSO le 3 juillet, bien plus que les 50 espérées! Merci à chacun. Certains sont venus de loin, de Bouillante, de Basse Terre, du Lamentin pour suivre cette formation. C'est réjouissant de voir tant de bonnes volontés mobilisées au service des personnes isolées ou en souffrance.



Merci au Docteur Basileu qui nous a partagé ses connaissances et expériences avec les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer (et autres pathologies neurodégénératives). Merci de nous avoir rendu attentifs au bien vieillir et de nous avoir donné des clés pour faciliter la rencontre de la personne âgée malade. Celle-ci garde toujours la mémoire affective et nous pouvons par moment la rejoindre par une parole, un geste, un souvenir, un chant...dans la douceur et en respectant son rythme et sa liberté. Restons ouvert à l'inattendu. Ces visites sont  porteuses de vie aussi pour les aidants, les familles et les accompagnants, eux mêmes affectés par la maladie de leur proche.
Pour ce service du frère, notre qualité d'écoute est primordiale. Elle doit permettre à la personne de se dire, de mettre des mots sur les maux, d'exister en «je». Notre attitude intérieure pour écouter en profondeur est à préparer avant la rencontre: nous devons nous habiller le cœur pour être dans le non jugement et la bienveillance, avoir foi en l'autre et respecter sa liberté. Cela nous demande d'être authentique avec nous-mêmes et avec la personne rencontrée; d'être dans la compassion tout en  gardant une juste distance; sans oublier l' esprit de service qui doit nous habiter. Humbles serviteurs de nos frères, nous sommes envoyés pour être présence de Dieu au cœur de la souffrance.
 
Prochaine formation sur Basse Terre le samedi 28 septembre.
 
Bonnes vacances à tous.
 
                                                                                   Le service de la pastorale de la  Santé
L

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...