Actualités disocésaines

Session Liturgie sur "La Parole de Dieu"

TA PAROLE EST LUMIERE SUR MA ROUTE
 
La session annuelle biblique du diocèse de la Guadeloupe a été animée, du 16 au 18 février 2015, au collège de La Jaille, en présence de plus de 500 participants, par Claire Patier, de l'Ordre des Vierges consacrées (O.C.V) et le Père Pierre Fricot, tous deux membres de la Communauté des Serviteurs de la Parole, à Marseille.
 
1. La liturgie, lieu privilégié de la parole de Dieu
Le lien entre la Parole de Dieu et la liturgie est insécable : de même qu'il n'y a pas de liturgie sans Parole de Dieu, si on veut comprendre la Parole de Dieu, il faut la célébrer dans la liturgie. Cette unité entre Parole et liturgie, déjà soulignée par la constitution Dei Verbum de Vatican II, a été réaffirmée par l'exhortation Verbum Domini de Benoît XVI : « En considérant l’Église comme la demeure de la Parole, on doit avant tout prêter attention à la sainte liturgie. C’est vraiment le lieu privilégié où Dieu nous parle dans notre vie présente, où Il parle aujourd’hui à son Peuple qui  écoute et qui répond ».
 
2. La foi, pour lire et comprendre la Parole de Dieu
La foi, dont Abraham nous donne l'exemple accompli, est ce qui nous fait accepter de sortir de nous-mêmes et de nous ajuster à la volonté de Dieu. De même que les disciples ont rencontré Jésus dans la foi, de même seule la foi peut nous permettre d'écouter, de comprendre et de mettre en pratique la Parole de Dieu. Dei Verbum le redit : « L'Eglise a toujours vénéré les divines écritures comme elle l'a toujours fait pour le corps du Seigneur, elle qui ne cesse pas de prendre le pain sur la table de la Parole et sur celle de l'eucharistie ».
 
3. La sanctification du temps
Le temps a été créé par Dieu car Il veut nous y donner rendez-vous. Le sens de notre temps doit donc être d'aller de rendez-vous en rendez-vous avec Dieu. Pour cela, il nous faut sanctifier chacune de nos journées, en la consacrant à Dieu par la pensée et par des temps de prière réguliers (Ps 119,164 : « 7 fois par jour, je Te loue »), tout comme l'Eglise sanctifie l'année avec les fêtes liturgiques. La sanctification du temps passe par la connaissance de la Bible, dont le but est de nous faire entrer dans le salut que Dieu veut pour nous, et cela en nous proposant la vérité théologique (vérité du Dieu) et la vérité anthropologique (vérité sur les hommes). Au contraire des autres vérités (historique, scientifique, …), celle de la Bible est une vérité qui dure et dont le message est vrai pour tous les temps et tous les siècles.
 
4.     La royauté et les chants
L'homme et la femme ont été créés pour régner sur un univers qui doit chanter la gloire de Dieu. En se coupant de Dieu, ils ont perdu la royauté et les chants. Le serpent ment à la femme qui l'écoute, lui répond puis lui obéit, devenant esclave. David a composé les psaumes pour aider l'homme à retrouver la royauté et à veiller à ce que la création chante harmonieusement la louange de Dieu. David a été un grand pécheur mais a toujours eu confiance en Dieu et cru en Sa miséricorde.
 
5.     Marcher, se tenir debout, s'asseoir
Les psaumes nous apprennent les trois grandes attitudes indispensables pour suivre Dieu : marcher (Ps 119,1 : « Bienheureux ceux qui marchent dans la loi du Seigneur ») c'est-à-dire toujours aller de l'avant sans se faire de souci pour hier ou demain ; se tenir debout (Ps 1,1 : « Il est comme un arbre planté près d'un ruisseau ») comme Marie qui, totalement plongée dans la prière, a pu « se tenir debout au pied de la croix » ; s'asseoir, comme Marie, la sœur de Marthe, et être comme elle le disciple qui écoute et reçoit la connaissance de Dieu.
 
6.      Je confesse à Dieu
Le psaume 51 est le premier « Je confesse à Dieu ». Il nous apprend à croire en la miséricorde, en l'amour et en la tendresse maternelle de Dieu, et à avoir la certitude que ce père aux entrailles de mère peut « effacer mon crime », me « laver tout entier de mon mal » et « me purifier ». Dieu seul peut remplacer notre cœur de pierre, incapable de s'ouvrir à l'amour de Dieu et du prochain, par un cœur « brisé et broyé » d'amour pour Jésus et pour nos frères. La joie de Dieu ne vient en nous en plénitude que lorsque, ayant écouté la Parole, nous expérimentons le Dieu vivant et annonçons son Amour tout-puissant.
 
Pascal Gbikpi

Sans aucun doute vous avez vu les bannières disant lequel ne pas réussir assez de soins sur la santé peut amplifier votre risque de problèmes de santé innombrables. Vous pouvez acheter des remèdes clairement à votre office. Il ya des médicaments destinés uniquement aux femmes. Les sujets tels quel 'achat Kamagra Oral Jelly' ou '' sont très populaires maintenant. Comment trouver des informations détaillées sur ""? De nombreux sites Web le décrivent comme ''. Cependant, il existe plusieurs remèdes qui abaissent la pression artérielle sans nuire à votre érection. Certains médicaments ne conviennent pas aux patients souffrant de certaines affections et, parfois, un médicament ne peut être utilisé que si des précautions supplémentaires sont prises. De plus Kamagra peut également être utilisé pour concerner une autre plainte telle que déterminée par votre médecin.



Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...