LITURGIE / PRIER

Les processions

Les processions

 

Dans la liturgie, c’est tout l’humain qui rend hommage à Dieu. Les mouvements corporels font partie de cet hommage. La marche est l’un des signes de la progression de l’homme vers Dieu. Les processions sont donc ces mouvements que nous faisons, en communauté, ou en groupes plus restreints, pour manifester notre avancée vers Dieu, notre « marche vers » (en latin « processio » signifie « action d’avancer »)
Dans la Bible il est fait allusion à cette marche vers Dieu, aussi bien dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament. Dans l’Exode nous avons le type même de cette marche du peuple de Dieu dans le désert. Et dans l’Evangile il est souligné que des personnes rencontrées par le Christ, marchent à sa suite.
Nos liturgies nous proposent des processions : Celle d’entrée au début de la messe (ou à un mariage, à des funérailles). Egalement celle des oblats, au moment de l’offertoire. Ou, encore, celle de la communion, où nous marchons vers le Christ qui se donne à nous pour que nous devenions ce que nous recevons, comme le dit si bien St Augustin.
Nous pouvons également mentionner la procession du 2 Février, avec les cierges, celle des Rameaux, pour acclamer le Christ faisant son entrée solennelle à Jérusalem,  celle de la Nuit Pascale à la suite du Christ-lumière. Toutes ces processions évoquent notre désir de faire partie du cortège de ceux qui reconnaissent la présence de Dieu au milieu de son peuple.
Parmi les autres processions, nous pouvons citer, le chemin de Croix, où tout le peuple accompagne Jésus sur le douloureux chemin de Libération. Celle du Saint Sacrement lors de la Fête Dieu, ou dans les lieux mariaux, celle qui nous propose de cheminer avec Marie vers son Fils Rédempteur.
Il existe bien d’autres processions. Chacune doit nous ramener à la réalité de cette marche qu’est notre vie tout entière. En effet, baptisés, nous marchons vers le Royaume de Dieu, où le Christ assis à la droite du Père, nous attend pour partager le bonheur de la Vie Eternelle.
P. Serge CYRILLE, Vicaire Général


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...