Actualité paroissiale

Fête de Saint Martin

Eglise du quartier d'Orléan

 

Saint-Martin de Tours
          En France, l’anniversaire de l’armistice est une commémoration essentielle de la vie nationale, avec dépôt de gerbes devant les monuments aux morts de chaque village. Chez nous, les gerbes garnissent le monument de la frontière Franco-Hollandaise rappelant à tout un chacun l'entente cordiale ou plutôt le Concordat qui scelle la destinée de nos deux peuples. Bien que sur le calendrier soit mentionné l’armistice de  1918, le  11 novembre est aussi le jour de la fête de notre saint patron, mais aussi le patron de la France.
  Certains pensent qu’en 1918, le maréchal Foch a souhaité signer l’armistice, le 11 novembre, jour de la fête de Saint-Martin.
  A la basilique Saint-Martin de Tours dans la crypte du tombeau de Saint-Martin, on peut voir un ex-voto :   
A Saint-Martin
    11 novembre 1918       Foch        Maréchal de France
  Je vous invite donc aujourd’hui à faire un retour à la tradition, au folklore autour de la date du 11 novembre. Le 11 novembre était une fête extraordinaire en Occident, en raison du nombre incalculable de chrétiens qui se trouvaient, à un titre ou à un autre, sous la protection de Martin. Dès le premier concile de Mâcon(en 581), il avait été décidé que ce serait une fête chômée, et Charlemagne en confirma définitivement la pratique dans tout l’Empire.
  La date du 11 Novembre correspondait bien, sur le plan du climat et des saisons à un répit entre les durs travaux des récoltes (souvent commencées à la Saint-Martin du 4 juillet) et des vendanges, et la froidure de l’hiver. Comme le temps était clément, le peuple parlait de l’été de la Saint Martin. Voici quelques dictons à ce sujet, je cite:
                                                   « A la Toussaint commence l’été de la Saint-Martin »
  Ou bien : «  L’été de la Saint-Martin dure trois jours et un brin »
  Ou encore : « A la Saint-Martin, l’hiver est en chemin »
  Il existait une explication légendaire fort jolie : après la mort du saint, le 8 Novembre 397 à Candes(au confluent de la Loireet de la Vienne), les habitants de Tours avaient dû faire le long voyage en barque jusqu’à leur ville, et le 10 et le 11 furent favorisés par un temps radieux, si chaud que les roses avaient refleuri  .
  La réjouissance était d’abord liturgique. Martin avait un office à lui, avec ses hymnes et ses antiennes, composés par les plus grands liturgistes du Moyen-âge. Il était chanté partout que Martin fût ou non le patron de l’Eglise. La fête populaire était partout répandue en de joyeuses pratiques : la nuit se passait en chants, danses et festins. Maintes régions telles que la Rhénanie, la Belgique  pour ne citer qu’elles, faisaient des feux de la Saint-Martin.
  Le 11 novembre voyait la rentrée des écoles, des tribunaux, des parlements. Le parlement de Paris suivra cet usage jusqu’à la Révolution. Mais les chrétiens n’oubliaient pas que Martin avait mis les pauvres à l’honneur. Dans bien des villes, on dispensait des largesses aux indigents et aux mendiants.
  A Saint-Omer, c’était l’une des trois occasions de l’année ou les lépreux avaient le droit d’entrer en ville pour quêter.
  A San Martino delle Scale, en Sicile, l’abbé habillait  de neuf  un malheureux.
  Certaines églises d’ailleurs qui avaient un  pauvre attitré, le fêtaient ce jour-là.  A Saint-Martin de Tours, depuis Louis XI, il y avait, parmi les « officiers », (choristes, huissiers, portiers, etc…), un pauvre, spécialement appointé par le souverain pour tenir ce rôle.
  Louis XI avait eu cette idée d’inciter à la charité en plaçant au cœur du chapitre collégial une vivante représentation du message essentiel de Martin. Son costume fait sur mesure était mi-blanc, mi-rouge pour rappeler le demi-manteau de l’officier de l’empire. Le 11 novembre était pour lui le plus beau jour de l’année.
  Pouvons-nous passer sous silence l’immense popularité du saint, traduite dans les coutumes, le langage, la toponymie (en effet, plus de 500 villages ou bourgades portant le nom de Saint-Martin) – en un mot, la culture – de l’Europe voire du monde entier !
  Martin a d’abord indiqué une spiritualité, comprise par tous, pendant des siècles : l’exercice de la miséricorde  et de la charité spontanées, enthousiastes naturels, vis-à-vis du pauvre et de l’exclu. Il s’est toujours trouvé du côté des petits et des opprimés, de ceux dont on méconnaissait les droits, dont  la vie ne comptait pas. Il  a été toute sa vie un faiseur de paix.
  Et nous, Saint-Martinois, retenons  la leçon qu'il nous laissée : sa bonté, sa tendresse, sa charité, son amour des pauvres, des petits, des misérables.
  Fixons-nous notre regard sur cette iconographie qui l’a figée pour jamais dans l’attitude du partage? N'y aurait-il pas un parallèle à établir entre l'appellation" la Friendly Island"et le partage du manteau? Pourquoi ne pas choisir un logo(qui serait créé par un artiste Saint-Martinois) représentant  la partition de l'île, véritable réplique de cette célèbre iconographie? Ne voyez là aucune récupération de ma part, aucun prosélytisme! Juste le désir de faire de mon île, et, pour parodier Victor Hugo" une force qui va" pour essayer, de la faire participer à des manifestations internationales. Quand on parle de tourisme culturel, Martin, l'ex soldat romain converti, n'est-il pas le premier touriste européen? Les "pas de Saint-Martin", ne l'ont-ils pas conduit de l'EST( la Hongrie) à L'OUEST(Amiens,Tours)?
  Notre saint s’est fait au fil des siècles, de plus en plus proche de tous les exclus, de tous les marginaux, de  tous les damnés de la Terre. Posons-nous cette question : "Sommes-nous de vrais disciples de « l’homme au manteau partagé » ? Saint-Martin de Tours, chers vous tous, ce n’est pas de l’histoire ancienne.
  Nous vivons aujourd’hui de l’esprit de Saint-Martin dans les foyers d’accueil, le Secours Catholique, les Restos du Coeur.
  Plus de quatre cents communes et quelque quatre mille paroisses en France portent le nom de Saint-Martin". Patron spécial du monde entier", c'est ainsi que le qualifiait Grégoire, qui lui succéda sur le siège épiscopal de Tours. Martin est le patron des vignerons, des voyageurs, aubergistes, potiers, drapiers, soldats, dont la garde suisse du Vatican. Des sanctuaires lui sont consacrés dans toute l'Europe: Irlande, Italie, Allemagne, Luxembourg, Hongrie( lieu de naissance, où plus de cent églises portent son nom), Espagne, mais aussi en Asie, Afrique, Australie, Argentine( le saint patron de Buenos Aires est San Martin), au Canada, Mexique, aux Etats-Unis, Philippines et bien sûr à Marigot Saint-Martin.
 
  Je rappelle qu'en 2016 , sera célébré le 1600ème anniversaire de la mort de Saint-Martin de Tours. Je lance un appel à tous les bénévoles de l'île qui voudraient me rejoindre afin de créer une association"Les Amis de Saint-Martin". Elle serait jumelée au Centre Culturele Culturel Européen Saint-Martin  Saint-Martin de Tours, dont le siège se trouve à Paris.
  La Ville de Tours, en collaboration avec le diocèse de Tours et le Centre Culturel Européen Saint Martin de Tours a prévu de nombreuses animations en particulier une parade Saint-Martin (1er au 4 juillet 2016 à l'occasion de la fête de la Saint-Martin d'Eté) avec des délégations venant de toute l'Europe et du monde. L'idée est d'accueillir bien évidemment une délégation de l'île de Saint-Martin ( selon les propos de Mr Antoine Sélosse, Directeur du Centre Culturel Européen Saint-Martin de Tours).
  Le Réseau Européen des Centres Culturels Saint-Martin est composé actuellement de neuf Centres Culturels :
    - Centre Culturel Saint-Martin- Hongrie
    - Centre Culturel Saint-Martin - Slovénie
    - Centre Culturel Saint-Martin - Croatie
    - Centre Culturel Saint-Martin-Corse
    - Centre Culturel Saint-Martin- Vénétie
    - Centre Culturel Saint-Martin-Lombardie
    - Centre Culurel Saint-Martin-Allemagne
    - Centre Culturel Saint-Martin- Pays-Bas
 Et très bientôt, le Centre Culturel Saint-Martin-Pologne, et pourquoi pas notre Centre Culturel Saint-Martin-Antilles?
  Le Réseau existe depuis novembre 2012 et il porte le Label Itinéraire Culturel du Conseil de l'Europe. Il souhaite développer des relations avec notre île. Il a pour objet de développer des initiatives européennes et internationales, afin de bâtir un projet autour de la valeur du Partage citoyen, dans le respect des diversités et des valeurs fondamentales, et de promouvoir ainsi une "évolution de la conscience au XXIème siècle, de l'absolue nécessité de partager l'eau, l'air, l'environnement, les savoirs, les cultures, l'accès à l'éducation, à la santé...
  Il est sans but lucratif, apolitique et défend les valeurs universelles.
  En septembre 2015, l'Itinéraire Culturel Européen de Saint-Martin de Tours a été labellisé "Itinéraire Culturel du Conseil de l'Europe"sur le thème: Saint-Martin de Tours, personnage du partage, valeur commune". http://www.coe.int/t/dg4/cultureheritage/culture/routes/stmartin_fr.asp
 
Bibliographie 
Quelques ouvrages conseillés :
   - Vie de Saint-Martin, Sulpice Sévère, les Editions du Cerf, 1996.
    - SAINT-MARTIN DE TOURS, XV ième centenaire, EDITIONS C.L.D, 1996
    - SAINT-MARTIN DE TOURS, Le SARMENT, FAYARD, 1996
    - SAINT-MARTIN DE TOURS, l'homme au manteau partagé, C.L.D,1987.
   - CELUI PAR QUI LA GAULE DEVINT CHRETIENNE, REGINE PERNOUD, GALLIMARD JEUNESSE, 1996 .

Sans aucun doute vous avez vu les bannières disant lequel ne pas arriver assez de soins sur la santé peut amplifier votre risque de problèmes de santé innombrables. Vous pouvez affecter des remèdes directement à votre office. Il ya des médicaments destinés uniquement aux femmes. Les sujets tels lequel 'achat Kamagra Oral Jelly' ou '' sont très populaires maintenant. Comment trouver des informations détaillées sur ""? De nombreux sites Web le décrivent comme ''. Cependant, il existe plusieurs remèdes qui abaissent la pression artérielle sans nuire à votre érection. Certains médicaments ne conviennent pas aux patients souffrant de certaines affections et, parfois, un médicament ne peut être utilisé quel si des précautions supplémentaires sont prises. De plus Kamagra peut également être utilisé pour concerner une autre plainte telle quel déterminée par votre médecin.

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...