LITURGIE / PRIER

La Liturgie des Heures


Pour les plus anciens parmi nous, nous avons le souvenir des prêtres qui récitaient leur bréviaire au cours de la Journée. Cette prière des psaumes vise à sanctifier le jour et la nuit. Les psaumes sont des prières bibliques très recherchées et très appréciées. L’Eglise les propose maintenant à tous les chrétiens et pas seulement aux Consacrés (Religieux (ses), Moines, Moniales, prêtres, Diacres). C’est ainsi que l’on parle très peu aujourd’hui du bréviaire, mais, plutôt de la Liturgie des Heures, ou encore de la Prière du Temps présent après la réforme en 1971 par le Pape Paul VI.
Cette prière est répartie sur sept temps forts de la journée et de la nuit : l’Office des lectures (appelé aussi Vigiles ou Matines), les Laudes, Tierce, Sexte, None, Vêpres et Complies. Ces sept moments nous font communier à cette prière de l’Eglise à travers le monde. Il est à noter que les trois temps du milieu du jour sont souvent réunis en un seul office.
Grâce à cette prière nous sanctifions chacune de nos journée,  en nous retrouvant, seul ou en groupe pour chanter le Seigneur et ouvrir nos cœurs à sa bienveillante présence.
Le principe de la répartition des psaumes sur la journée, nous permet de faire des haltes pour entrer dans la Parole de Dieu, pour prier et pour nous ouvrir au monde à travers les intentions qui sont proposées. Il est possible d’intégrer l’une de ces heures à la messe lorsque l’heure de l’office correspond à la liturgie eucharistie (par exemple les laudes le matin). La structure habituelle d’une de ces heures du Temps Présent est la suivante : après le
verset d’introduction vient l’hymne qui donne la tonalité de l’Heure ; puis la psalmodie, encadrée par l’antienne et constituant le corps même de l’office ; la lecture de la Parole de Dieu, plus longue dans l’office des lectures, brève aux autres offices (on peut observer un temps de silence à ce moment-là); l’intercession et le Notre Père, particulièrement aux Laudes et aux Vêpres ; l’oraison finale. En général on termine les complies par une salutation à la Vierge Marie.    
P. Serge CYRILLE


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...