LITURGIE / PRIER

La prière en famille, par le P.Cyrille

L’un des souvenirs que gardent des anciens de leur enfance, c’est la prière en famille. Pour certains elle était excessive, pour d’autres, elle était un moment fort pour la solidité de la vie familiale. En maintes circonstances, il est rappelé que la famille est le premier lieu de l’éducation chrétienne. La Bienheureuse Mère Térésa de Calcutta, dans son livre   « Il n’y a pas de plus grand amour », nous offre ces quelques mots : « Transmets la prière à ta famille, transmets-la à tes petits enfants. Enseigne-leur à prier. Car un petit qui prie est un enfant heureux. Une famille qui prie est une famille unie. »
Plusieurs papes, dont Pie XII, Le Bienheureux Paul VI, Saint Jean Paul 2, entre autres, ont souligné l’importance de la prière en famille. En effet, première communauté de vie, la famille chrétienne se doit d’honorer Dieu, dans la reconnaissance des bienfaits qu’Il ne cesse de prodiguer à tous. Au sein du cercle de famille, chacun apprend à se tourner vers Dieu, à se nourrir de sa Parole, à communier à l’amour, dans un temps de partage porté par la tendresse réciproque entre parents et enfants. La foi n’est vivante que si elle est d’abord PRIÈRE. La formation des enfants à la prière commence par la prière des parents. Savoir prendre ce temps pour s’adresser à Dieu, en regardant le vécu de la journée, où chacun peut dire quelque chose de lui-même, sachant qu’il (ou elle) sera écouté(e), avec affection, est sans doute un moment privilégié pour resserre les liens existants. Et tout ce vécu repris par tous dans des formules connues apaise les cœurs et pousse à se regarder autrement.
Il n’existe pas de recette pour cette prière, mais l’on peut réserver un coin tranquille de la maison, le fleurir, créer une atmosphère de paix, inciter à retenir le moment choisi ensemble pour vivre intensément cette rencontre, ce rendez-vous avec Dieu en famille, sans contrainte, mais dans un esprit de liberté. Les mots de chacun seront accueillis avec respect, les propositions des uns ou des autres pour le contenu permettront d’éviter la routine et de manifester la diversité des interventions, en fonction du cheminement spirituel de chacun. Dans la prière, parents et enfants peuvent apprendre à s’écouter, à se parler, à entendre la Parole de Dieu et à célébrer l’amour qui vient de Dieu. Oui, une famille qui prie est appelée à devenir de plus en plus une famille unie.
Saint Jean Paul 2 rappelant le rôle des parents déclarait : « En priant avec les enfants, en s'adonnant avec eux à la lecture de la Parole de Dieu et en les faisant pénétrer dans l'intimité du Corps du Christ - eucharistique et ecclésial - par l'initiation chrétienne, les parents deviennent pleinement parents, en ce sens qu'ils engendrent non seulement à la vie selon la chair, mais aussi à celle qui, à travers la renaissance dans l'esprit, jaillit de la Croix et de la Résurrection du Christ. »(Jean-Paul II Familiaris consortio. § 39)
P. Serge CYRILLE


Questions liturgiques