• Session Talenthéo

    Session Talenthéo

    50 prêtres ont participé à une session avec sept coaches. Ils ont aidé les prêtres pour vivre une conversion pastorale pour un meilleur service de l’ Église.

    By Aurore MONDAIN

    More...
    Nouvelles nominations !

    Nouvelles nominations !

    De nouvelles nominations dans le diocèse en novembre.

    By Aurore MONDAIN

    More...
    Le numéro 989 d'Eglise en Guadeloupe est disponible !

    Le numéro 989 d'Eglise en Guadeloupe est disponible !

    Le bulletin diocésain "Eglise en Guadeloupe" n° 989 pour le mois de décembre vient de paraître !

    By Aurore MONDAIN

    More...
    Bonel Saint-Fleur ordonné prêtre

    Bonel Saint-Fleur ordonné prêtre

    Par l'imposition des mains , Mgr Riocreux a ordonné prêtre Bonel Saint-Fleur le dimanche 25 Novembre 2018 à 15h30 en la cathédrale de Basse-Terre

    By Dimitri BAJAZET

    More...
    Les Antillais rassemblés

    Les Antillais rassemblés

    Ce 11 novembre 2018 était spécial en raison du centenaire de la fin de la guerre 14-18. À Paris, la presence de chefs d'état du monde entier rendait la circulation difficile. Mais les Antillais Guyanais ont cependant honoré le rendez vous annuel en l'é

    By Dimitri BAJAZET

    More...
    Les Evêques de France à Lourdes

    Les Evêques de France à Lourdes

    Du 3 au 8 novembre les 100 évêques français sont réunis à Lourdes pour leur assemblée annuelle d'automne. Prière, échangés et rencontres entre ces pasteurs apportant leurs joies et les difficultés.

    By Dimitri BAJAZET

    More...
    Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

ÉMISSION REPLAY

   

LE JOURNAL DU DIOCÈSE

Photothèque du Diocèse de la guadeloupe

Cliquez ici afin d'accéder à nos albums photos


Vidéothèque du Diocèse de la guadeloupe

Cliquez ici afin d'accéder à nos vidéos


Billets du dimanche
Décembre 2018

  • Billet 1ere semaine

    Billet du dimanche, 1er dimanche de l'Avent

    L’Evangile en effet met en lumière deux types d’attitude : d’un côté l’attitude des nations et des hommes qui  sont dans la peur et dans la crainte des malheurs ; de l’autre, celle des croyants qui sont invités à « se redresser » et « à rester debout » pour reprendre les mots même de l’évangile.                
    Se tenir debout, comme le Christ nous y invite, c’est la position d’un vivant. Lorsque le dynamisme faiblit, lorsque l’espérance est en berne, et qu’apparaît la fatigue d’attendre et même de croire, il faut se ressaisir. Or vigilance et prière, telles sont les armes que propose l’Evangile de ce premier dimanche de l’Avent.

    Lire la suite...

  • Billet 2eme semaine

    Être soi pour cheminer avec Jésus


    Partager le peu que l’on possède avec l’ami(e) ou l’inconnu(e), c’est vivre dans un monde de liberté que l’œil ne voit pas.
    La joie de donner est un élément de la foi chrétienne, un pan du baptisé qui concrétise l’amour pour son prochain.

    Il avait 10 ans, dans la cour de récréation, pour son neuf heures, il avait une banane un peu abimée que lui avait donnée sa voisine en remerciement d’un service qu’il lui avait rendu avant d’aller à l’école. Son camarade le regardait, il avait faim, il n’avait rien. Lui, casse la banane, donne à son camarade la partie non abimée. Tout joyeux, ils savourent le fruit. En ce jour de l’année 1950, ces deux garçons ont inscrit la vraie liberté, dans leur intérieure. Cette liberté est une force dont tous les baptisés ont en eux et qu’ils doivent bénévolement mettre au service de l’Église qui est au service des pauvres.

    Cheminer avec le Christ, c’est prendre la route de la vie en société en toute simplicité. Jésus nous enseigne à prendre sur notre route missionnaire, le temps de voir, d’écouter et d’agir avec le pauvre qui a besoin d’être aidé. Ce cheminement nous apprend à :
    Vivre en permanence l’amour que l’Esprit Saint anime en chacune et en chacun de nous.           

     Se connaître pour avancer en Église dont le Christ est la tête.
    Le chemin qui nous porte  au royaume, n’est-ce pas la foi en Dieu par Jésus-Christ et l’Esprit Saint qui est Dieu.
     

    Georges BERVIN (Diacre)
  • Billet 3eme semaine

  • Billet 4eme semaine

    Fête du Christ Roi 2018

    Dans le passage d’évangile qui nous est proposé en cette fête du Christ-Roi, Pilate demande à Jésus : «  Es-tu  le roi des Juifs ? » Jésus répond : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ?...  Moi je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. » Pilate n’a sans doute pas compris de quelle vérité il s’agit, ni même ce  que veut dire « rendre témoignage à la vérité ».
     Voici donc deux hommes, face à face, incarnant deux royaumes : Ponce Pilate représentant l’Empire romain, puissance politique, économique et militaire, et Jésus de Nazareth, roi sans couronne et sans armée. « Ma royauté n’est pas de ce monde déclare Jésus à Pilate ». On a fini par comprendre, à partir  de l’enseignement  de Jésus que ce Royaume qu’il est venu inaugurer est une manière nouvelle d’être et de vivre avec Dieu : ce que la Bible appelle l’Alliance. L’Alliance c’est le fait d’être partenaire de Dieu. C’est lui Dieu qui a pris cette initiative de nous établir comme ses partenaires. L’Alliance est donc un autre nom du Royaume. Voilà une parole, un« parler vrai », voilà  la vérité qui échappe à Pilate. Or les partenaires de cette Alliance, de ce Royaume, c’est nous, ceux dont Jésus dira « ils sont dans le monde mais ils ne sont pas du monde ».
     Jésus dit en effet que son royaume n’est pas de ce monde. En effet, ce royaume n’est pas de ce monde parce qu’il est autre et différent. Il n’est pas de ce monde parce qu’il n’a pas les mêmes lois, les mêmes façons de juger.                            
     Ses partenaires, ce sont les pauvres, tous ceux que le monde ne veut pas. Et il les invite  tous, à prendre place dans ce royaume : les exclus, les marginaux, les Zachée, les Marie Madeleine, les Matthieu. Il a fini ainsi par se mettre à dos tout le monde, à croire qu’il a cherché à le faire exprès. !          
     Les publicains, les pharisiens, les docteurs de la loi, et toute la classe politique et religieuse de l’époque l’ont pris pour un fou !. Finalement il a été traduit devant un tribunal pour être jugé et être condamné à mort.
     Par nous et avec nous, Jésus veut édifier un monde nouveau, un monde plus ouvert, notamment plus accueillant pour les faibles et les pauvres. Il entend ainsi établir avec les hommes de la terre, comme disait le saint Pape Paul VI, une civilisation de l’amour. Ce Royaume de Dieu se donne à voir quand l’affamé est nourri, quand les malades et les prisonniers sont visités, quand le pécheur est pardonné, quand l’exclu est réintégré. La vérité de Jésus est donc claire : quand l’amour est là, quand le pardon est là, quand la miséricorde est là, le Royaume de Dieu est là.

    Père Yves GILLOT

  • Billet 5eme semaine

Église dans la Caraïbe

Hopen a mis le feu en Guadeloupe

Pendant 10 jours les 4 frères du groupe de louange Hopen ont mis le feu dans les églises de Guadeloupe.
Partout, ils ont prié, chanté et témoigné. Et l'apothéose et point d'orgue de cette magnifique tournée dans 8 paroisses  a été l messe et le concert en l'église st pierre st paul de pointe à pitre samedi 27 octobre.

Lire la suite...

Ecoutez Radio Massabielle en direct via le net

Pour écouter Radio Massabielle en dehors de la bande FM
cliquez sur :


http://167.114.0.166:8000/massabielle.mp3

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...